POTA expédition 2021-1 (24 mai)

Rien de tel pour se préparer à un déconfinement que de faire une activation POTA en série dans notre région.  Ce matin très tôt, c’est vers la région de la Mauricie-Est que nous nous dirigeons, pour activer 3 parcs, soit le Parc régional de la Rivière Batiscan, le Parc de la Tourbière du Lac-à-la-Tortue, et le Parc du barrage La Gabelle à Trois-Rivières.  Les trois parcs sont dans une région que je ne connais pas du tout, mais la navigation est quand-même aisée.  Ensuite, nous avons navigué les chemins de campagne vers le Parc des chutes de St-Ursule près de Louiseville.  Ces 4 activations se sont faites en FT8 pour maximiser le temps pour les déplacements, mais nous avons pu donc arriver tôt à mon site de camping dans la réserve de Mastigouche afin de réaliser un défi que je m’étais lancé.

Le QSO ultime du POTA s’appelle “Park to Park”, ou P2P.  Il s’agit d’être dans un parc et de faire un QSO avec quelqu’un d’autre qui est en train d’activer son propre parc.  (En cumuler éventuellement 25 de la sorte peut vous donner un certificat distinct).  Je me suis donc lancé dans une activation en n’utilisant que des contacts P2P, ce qui est un défi majeur sans internet pour “spotter” qui que ce soit.  Mon plus grand défi ont été mes 2 contacts en CW, n’étant encore qu’assez débutant dans le domaine, mais mes contacts ont tous été confirmés par la suite.  J’offre mes plus grands respects pour ceux qui font cela tout le temps en SOTA!

Au retour à la maison, j’en ai profité pour activer le parc de la Commune des Iles de Berthier avant de prendre le traversier pour retourner à mon QTH.

À la prochaine,
73 de Sylvain va2yzx

Si vous êtes intéressés à faire partie d’une équipe de "Parks on the Air: POTA", joignez-vous à nous en écrivant à:

sylvain.coulombe@xplornet.ca

Au plaisir de travailler avec vous,

Sylvain Coulombe va2yzx

POTA expédition 2020

Nous avons décidé cette fois de faire un événement solo d’envergure, soit d’activer le plus de parcs possibles sur la liste POTA en un voyage de trois jours.

Cette activité pourrait être mise en contexte de mesures d’urgence en simulant un désastre à grande échelle, là ou une équipe de reconnaissance se déplacerait à de multiples endroits pour faire un compte rendu de l'étendue des dégâts.

La clé pour cet expédition est d'avoir un itinéraire cohérent qui permettra de faire tous les parcs ou presque le long d’un itinéraire donné.

Pour ce voyage, la boucle nous a amené au Saguenay vers les Monts-Valin, pour ensuite remonter au Lac St-Jean et redescendre au sud par La Tuque et la Réserve de Mastigouche comme destination finale.

Nous avons donc fait au passage la Réserve des Laurentides, plusieurs parcs municipaux dans Chicoutimi, St-Fulgence, et les Monts-Valin la première journée. Le lendemain nous avons activé plusieurs parcs de Jonquière, et plusieurs ZEC en redescendant vers La Tuque, pour dormir dans la ZEC du Chapeau de Paille. Le troisième jour était dédié entre autres au Parc de la Mauricie et Mastigouche pour une nuit sous la pluie battante à faire de la radio avant de revenir à notre QTH le lendemain.

En tout, 20 activations, 255 contacts de toutes formes, dont FT4, FT8, SSB, Olivia, PSK31 et même FeldHell… Le fait de sauter d’un parc à l’autre nous a mérité entre autres le certificat “Lion” pour avoir fait 12 parcs en 24 heures.

Comme quoi la radio amateur est non seulement un sport de contact, mais aussi un sport extrême !

73, va2yzx

POTA 9 juillet 2020

Aujourd’hui c’était une activation double, soit le Parc de l’Ile Melville au centre-ville de Shawinigan (VE-0968), et les Vieilles Forges de Trois-Rivières (VE-4903). En un temps record, les 10 contacts minimums pour activer un parc ont été complétés sur le 40m en FT8 avec des stations d’Amérique du Nord. J’ai appris lors du Field Day que mon ordinateur non-connecté à l’internet perd le temps exact, ce qui rend impossible les contacts FT8 et FT4. J’ai donc pu ajuster avec succès le temps de mon ordinateur avec le temps GPS de mon téléphone.

Le fait d’avoir fait plus d’un parc en moins de 24h m’a aussi accordé le certificat “Warthog” ou “Sanglier”.

73, va2yzx

POTA 24 mai 2020

Aujourd’hui est un superbe dimanche matin et quoi de mieux pour une telle journée que d’aller activer mon 10e parc, soit la Réserve naturelle de Yamachiche (VE-1031), ce qui me méritera mon certificat “Activateur bronze”. Il va sans dire que le certificat d’activateur fut plus difficile à obtenir que celui de chasseur, qui peut se faire dans le confort de son foyer. Étant donné que le soleil est levé depuis un bout de temps, nous avons essayé les 30m en FT8, ce qui a fonctionné à merveille et m’a donné mes 10 contacts minimums en moins de 20 minutes. Le clou de la matinée aura été de passer en SSB 40m pour trois contacts en “Park to park”, ce qui consistait à trouver d’autres activateurs POTA qui étaient aussi eux-mêmes dans des parcs en Pennsylvanie, en Indiana et au Massachusetts

73, va2yzx

 

POTA 9 mars 2020

Ce matin, VE-1950 aussi nommé parc du Boisé des Douze de St-Hyacinthe. Trop tranquille un lundi matin sur SSB, on y va alors pour le FT8 avec des contacts vraiment intéressant pour du 40m.

Douze contacts vont suffire pour qualifier l’activation.

73, va2yzx

POTA 3 mars 2020

Le matin du 3 mars, un projet ambitieux, soit l’activation de deux parcs. Les parcs sont situés à Sorel, dont l’un est au centre-ville. 

Il s’agit des parcs du Carré Royal et de la Pointe-aux-Pins.

Le givre matinal donne un coté féérique à l’activité, et je suis content d’y être très tôt pendant que les rues sont vides et que le QRM est assez bas.

Des contacts en FT8 feront l’affaire, car il n’y a pas beaucoup de monde en phonie sur les bandes si tôt le matin.

73, va2yzx

POTA 23 février 2020

Par un dimanche matin ensoleillé, je m'installe sur la limite de la Biosphère du Lac-St-Pierre afin d’activer mon premier parc.

Chaque parc a une désignation numérique, celle-ci sera VE-0049 qui sera utilisée en établissant les contacts.

Aujourd’hui nous utiliserons le SSB, car un problème de batterie m’empêchera plus tard de faire du digital.

Après 3-4 contacts, un chasseur accepte de me faire un “spot” sur internet, sur le site de Parcs on the Air.

Le Spot est un outil beaucoup utilisé par les chasseurs de parc. Les contacts se succèdent enfin, à un rythme assez rapide pour compléter 29 QSOs en 1 heure environ.

J’ai dû même à un moment gérer une empilade, ce que l’on pourrait qualifier de “beau problème”.

Quelle belle façon de commencer un dimanche matin.

73, va2yzx

Voici un site Québécois pour le POTA:

 

Voici les règlements pour le POTA canadien:

Voici les règlements pour le POTA américain:

Voici le “leaderboard” pour vos pointages:

© Copyright Club Radio Amateur Drummondville Inc (CRADI)